Yogyakarta

Située au pied du mont Merapi, dans la plaine d’Opak au sud est l’île de Java, Yogyakarta est considérée comme le berceau de la civilisation javanaise. Elle regorge de sites et monuments historiques qui raviront petits et grands, passionnés ou non d’histoire. Cette ville propose également des lieux insolites, des hébergements de charme au cadre intime et chaleureux, des activités intenses qui feront de votre voyage un moment inoubliable.

Histoire

Yogyakarta fut, à partir du VIIIe siècle et jusqu’au début du Xe siècle, gouvernée par des rois indianisés. Mais pour des raisons qui restent obscures, vers 928, les souverains transférèrent leur capitale à l’est de Java et la région demeura déserte jusqu’à la naissance d’une nouvelle puissance à la fin du XVIe siècle et dont le centre était Kota Gede. Ce royaume, « l’empire de Mataram », fondé par Panembahan Senapati, connut son apogée sous le règne de son petit-fils, le sultan Agung de 1613 à 1645. Mais des problèmes internes ainsi que des conflits avec les Néerlandais et les Madourais obligèrent ce dernier à changer de capitale. Néanmoins, les intrigues de cour se poursuivirent jusqu’à l’intervention des Néerlandais qui divisèrent le royaume de Mataram en deux.

Le frère rebelle du souverain s’établit à Yogyakarta, prit le titre de sultan. Il se fit appeler Hamengkubuwana, nom gardé par tous ses successeurs, et régna sur l’un des plus puissants royaumes de Java au XVIIIe siècle. Le sultan Hamengkubuwono X est le dixième et actuel souverain du sultanat de Yogyakarta. À ce titre, il est gouverneur du territoire spécial de Yogyakarta en vertu de la Piagam Penetapan, « Charte du maintien ». Ce document signé le 19 août 1945, deux jours après la proclamation d’indépendance de l’Indonésie, par le président Soekarno, déclare maintenir la position du sultan Hamengkubuwono IX et du prince Paku Alam VIII en tant que souverain de leur État respectif, en compensation de leur intégration dans la république.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, Yogyakarta est devenue le centre artistique, historique et économique de l’île de Java. Entre tradition et modernité, vous y passerez des vacances passionnantes. La ville regorge de musées, temples, scènes de spectacles comme le ballet Ramayana et le théâtre de marionnettes, et ses rues dynamiques invitent à la découverte. Outre les sites historiques, les monuments et les musées, cet antique et curieux sultanat au centre de Java possède un art et une culture vivants, des montagnes volcaniques, des terrains de golf et des possibilités de shopping.

Yogyakarta est aussi un important centre universitaire et une capitale royale avec un palais plus connu sous le nom de « Kraton ». À l'image du Vatican, ce palais est une ville dans la ville. Le cœur du palais reste la maison du sultan et de sa famille. Au-delà de ce sanctuaire intime, le Kraton est un lieu public où la danse est enseignée et réalisée et des festivals sont monnaie courante. La nuit, Yogyakarta peut vous éblouir. En effet, le soir, l'artère principale (Jalan Malioboro) devient le théâtre d'une foire de rue exotique.

Climat

La région de Yogyakarta jouit d’un climat tropical chaud et humide, avec une saison sèche qui s’étend de mai à septembre, qui est la meilleure période pour le tourisme. Il y a une période de pluie qui s’étend d’octobre à avril, au cours de laquelle de courtes rafales de pluie s’abattent tôt dans la matinée et dans l’après-midi. Les zones montagneuses sont plus humides et légèrement plus fraîches que les régions côtières.

Comment s’y rendre

La ville dispose d’un aéroport international avec des vols pour Yogyakarta en provenance des principales autres villes d’Indonésie. Par ailleurs, l’aéroport le plus fréquenté de la capitale indonésienne, Jakarta, n’est pas bien loin. Dans toute la région de Java, des trains et des bus effectuent des liaisons avec Yogyakarta. Vous pouvez également prendre le bus depuis Bali.

Comment se déplacer

À Yogyakarta, le transport public est assuré par des bus, des minibus, des cyclopousses appelés « becak » et des calèches appelées « andong ». Des taxis équipés de compteurs sont également disponibles. Si vous souhaitez utiliser les cyclopousses ou les calèches, marchandez tout d’abord le prix. Il est possible de louer une voiture à Yogyakarta et le mieux est de choisir une voiture avec un chauffeur local. Vous pouvez aussi louer des motos ou des vélos.

Que faire à Yogyakarta ?

  • Assister au ballet Ramayana - Horaires : tous les soirs 20h - Tarif : à partir de 100 000 RP
  • Visiter Kraton : le palais du sultan - Horaires : tous les jours 8h30-14h - Tarif : 12500 RP
  • Visiter le temple Prambanan - Horaires : tous les jours 6h-18h - Tarif : 162000 RP, 75 000 RP en plus pour la visite guidée
  • Visiter le temple Borodubur - Horaires : 162 000 roupies - Tarif : tous les jours 6h-17h
  • Faire des randonnées dans les montagnes alentour
  • Profiter des magnifiques plages
  • Découvrir les spécialités locales

Bonjour

Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82

Bonjour

laissez votre message ici
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82