Cirebon

Parmi les plus célèbres cités royales de Java, Cirebon passe souvent derrière Yogyakarta et Surakarta auprès des voyageurs. Pourtant, la ville fut d’une grande importance dans l’évolution du commerce maritime international de l’île. Mélange d’influences européenne, indienne, javanaise, orientale et chinoise, l’architecture des principaux monuments vaut réellement le détour. Histoire, art, culture et gastronomie sont au rendez-vous !

Histoire

Cirebon est une ville portuaire située dans la région de Java Barat. Elle se trouve à quatre heures de route de Jakarta et au nord-est de Bandung. Carrefour des cultures, elle était autrefois un centre économique, politique et religieux de grande importance, notamment du XVème siècle jusqu’au XVIIème siècle. La cité revendique d’ailleurs trois héritages culturels : musulman, hindouiste et chinois. Sa culture est très similaire à celles de Banten et Semarang.

Selon les historiens, Cirebon existait déjà au XIIIème siècle durant l’époque du royaume de Majapahit. Elle fut ainsi à l’origine de la diffusion massive de l’islam dans le reste de Java. D’ailleurs, l’une des personnalités les plus connues dans la région reste Sunan Gunung Jati. Il s’agit de l’un des neuf saints appelés Wali Sanga qui contribuèrent à diffuser la religion musulmane sur l’île.

Autrefois gouvernée par les lignées royales, la ville s’est très longtemps montrée hostile à l’arrivée néerlandaise et à la colonisation. Elle fut cependant cédée à la VOC (Vereenigde Oost-Indische Compagnie), la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, par l’un des derniers sultans au début du XVIIIème siècle. Ce sont les Néerlandais qui décidèrent de moderniser le port et d’en faire un centre maritime de plus grandes importances.

En tant que cité royale, sa renommée vient également du développement des arts porté par les dynasties régnantes. Ainsi, le théâtre d’ombres, la musique et les danses traditionnelles font partie intégrante du patrimoine culturel de celle-ci. La danse masquée appelée Tari Topeng Cirebon en est originaire et trouve ses inspirations dans les cycles légendaires du héros javanais Panji.

Cirebon est très connue pour la qualité de ses poissons et de sa cuisine traditionnelle. D’ailleurs, les Javanais la surnomment « la ville des crevettes ». Comme la plupart des autres régions indonésiennes, la ville est dominée par un volcan, en l’occurrence le mont Cereme qui culmine à plus de 3 000 mètres d’altitude.

Cirebon aujourd’hui

Moderne et disposant d’installation moderne, Cirebon demeure ouverte sur le monde et le reste de l’archipel indonésien. Vous y trouverez un aéroport, une autoroute, une ligne de train et le port maritime. Les habitants vivent également de l’agriculture et la région est une productrice importante de thé, de riz, de tabac, d’huiles essentielles ou encore de cacahuètes.

Se rendre à Cirebon, c’est tout comme se rendre dans une des villes gastronomiques françaises : il faut absolument goûter les spécialités culinaires. En tant que ville portuaire, de nombreux éléments de la cuisine locale sont originaires de la mer : poissons, crevettes, pieuvres… On y déguste de tout ! Nous vous recommandons particulièrement de tester le nasi lengko (riz accompagné de germes de soja, de tofu et de tempe frits) ou encore le ayam panggang (poulet au four).

Cirebon est en outre divisée en cinq districts administratifs : Pekalipan, Kesambi, Kejaksan, Harjamukti et Lemahwunghuk. Il y a environ 300 000 habitants à Cirebon, ce qui en fait l’une des grandes villes les plus importantes du Nord de Java. Son économie tourne principalement autour du commerce, de l’hôtellerie, la restauration et du secteur des services.

Que faire à Cirebon ?

Comme dit précédemment, on trouve de tout à Cirebon : marchés, palais, mosquées, boutiques artisanales et très bons restaurants. De quoi ravir tous les voyageurs !

On vous conseille également de visiter les quatre palais royaux : le kraton Kasepuhan, le kraton Kranoman, le kraton Kacirebonan et le kraton Kaprabonan. Construits par différentes lignées royales, ils contribuent à diffuser la culture artistique et historique liée à Cirebon. Les héritiers de ces familles sont encore aujourd’hui très respectés par les habitants de la ville.

Un petit tour dans la zone de Trusmi est de mise si vous souhaitez découvrir le centre artisanal du batik de Cirebon ! Coloré et influencé par la culture chinoise, son batik est très renommé à Java. Il en va de même pour la peinture sur verre, discipline dérivée de l’art islamique.

Monuments et lieux publics ne manquent donc pas à Cirebon ! De quoi passer un agréable moment à découvrir la culture locale !

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82