Le temple Barong - Guide Indonésie - Azimuth Adventure Travel

Le temple Barong

La province de Yogyakarta recèle en elle, une merveille d’antan étonnamment bien conservée. Un monument religieux injustement méconnu des visiteurs de Prambanan bien que populaire à Sleman Regency. Cet ancien sanctuaire hindou attire tous les regards dans le village Bokoharjo. Un temple pittoresque entouré de verdure et de rizières met à l’honneur le Barong, une créature mythique très vénérée à Bali. Candi Barong ou Temple Barong désigne le même lieu, un panthéon hors du temps, perché sur la colline de calcaire Batur Agung

Pour la petite histoire

Selon des sources textuelles en sanskrit, on doit la construction du temple au roi Sri Kumbaja. L’achèvement des travaux est daté entre le IXe et les Xe siècles.

En 1915, d’anciens manuscrits de reine Baka révèlent le nom originel du sanctuaire, Sari Sorogedug. Plus tard, ce lieu de culte est associé aux Barongs par initiative des habitants. Et pour cause, les murs de sa façade accueillent plusieurs images de Kala, une divinité protectrice à tête de lions.

Le temple est redécouvert au XXe siècle, dans un état délabré. Il s’est écroulé sur lui-même, quelque temps après. Entreprise en 1987, la rénovation s’est achevée en 1992.

Aujourd’hui, une visite captivante

Tout en pierre, Candi Barong est une mine d’informations sur les manifestations de la religion hindouiste pendant la période classique de Java central. Le Temple recèle plusieurs statues de divinités, dont celle de Ganesha et plusieurs artefacts utilisés par les anciens moines du temple. Objets en céramique, pointe en métal, etc.

Cerise sur le gâteau. Le sanctuaire est situé à jeter de pierre d’autres monuments antiques, sur la même colline. Les sanctuaires de Miri, de Dawangsari, de Ijo, de Banyunibo, de Sumberwatu. Autre chose, Candi Barong est à 800 mètres de distance du site archéologique de Ratu Boko. En visitant le temple, vous faites d’une pierre, plusieurs coups. Le budget de déplacement est optimisé.

Présentation du sanctuaire

Configuré en terrasses de trois niveaux, le complexe Barong possède deux temples jumeaux, mesurant chacun 8,18 x 8,18 mètres. Leur hauteur est de 9,05 mètres. Pointant vers le ciel, les toitures des sanctuaires ont un design analogue à ceux des joyaux indonésiens.

Les habitants y vouent un culte à Visnu, sauveur du monde et Sri, déesse du riz et de la fertilité. On y trouve des statues bien conservées de ces divinités. En général, les rites religieux et cérémonies se passent dans l’immense terrasse, faute d’espace disponible dans les deux temples.

Comment y accéder ?

Une route frontalière entre le Yogyakarta et Java du Centre traverse le chemin de fer puis remonte la colline Batur Agung. Pendant toute l’ascension, des panneaux indiquent la direction à suivre pour rejoindre Barong Temple. Le parking est gratuit.

Prix d’entrée et horaire d’ouverture

La visite du temple est gratuite. Tout en restant informé sur la météo, vous pouvez y venir à toute heure de la journée. Petit conseil. Le meilleur moment pour une excursion sur place est celui de l’après-midi. Avant de partir, vous pouvez profiter de magnifiques couchers de soleil.

Visiter le sanctuaire sans accroc

Aucune restriction particulière n’est imposée aux visiteurs du temple. Toutefois, par respect pour ce lieu sacré, optez pour un code vestimentaire correct. Pensez à amener des habits chauds. À 199 mètres d’altitude, l’air est assez frais. N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo pour immortaliser votre visite.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Dominique de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+62 (0)812.269.06.59 (WhatsApp)