L'île de Nias

Bien connue des passionnées de surf, l’île de Nias demeure un lieu privilégié pour ceux et celles en quête de sensations fortes ou de dépaysement. Encore à découvrir, Nias reste préservée du tourisme de masse et offre un séjour rempli de découvertes culturelles and naturelles. Si vous aimez les vagues, les rizières, les villages traditionnels, la jungle et les cascades, alors cette île est faite pour vous !

Géographie de Nias

Situé à 125 km de la côte ouest de Sumatra, il s’agit de la plus grande île rattachée à celle-ci. Elles sont séparées l’une de l’autre par le détroit de Mentawai. S’étendant sur 5 625km², Nias possède quatre départements administratifs appelés kabupaten. Environ 757 000 habitants peuplent l’île et les principales villes demeurent Gunungsitoli et Teluk Dalam.

Les 131 îles indonésiennes rattachées à Sumatra sont pour la majorité localisées sur une zone de subduction formant la chaîne de reliefs qui traversent l’Indonésie jusqu’aux petites îles de la Sonde. Comme le reste de l’archipel indonésien, Nias est donc soumise aux catastrophes naturelles. Les habitants ont notamment beaucoup souffert des tremblements de terre de décembre 2004 et de mars 2005 ayant causé de nombreux dégâts et pertes humaines auprès de la population.

Touchée par un climat tropical, les paysages de Nias sont principalement composés de jungles, de collines et de plages. Une grande partie des terres de l’île est d’ailleurs cultivée par la population. L’île restant très pauvre, l’économie locale repose en effet sur l’agriculture (riz, noix de coco, etc.).

Traditions et coutumes des habitants de Nias

Les habitants sont pour la plupart d’origine malaise, chinoise et Batak. L’arrivée des Ono Niha, les autochtones de l’île, reste encore inconnue des chercheurs. Sur Nias, les locaux parlent le niha une langue aux origines sumatriennes et austronésiennes. On sait très peu de choses sur le passé de ce peuple qui demeure un mystère.

Une grande partie de la population reste de confession chrétienne, c’est-à-dire catholique ou protestante. On retrouve également des musulmans et les croyances animistes des populations restent encore ancrées dans les coutumes locales.

Avant d’être colonisée par les Néerlandais, l’île servait de point d’ancrage au commerce d’esclaves de marchands venus d’Aceh. L’esclavage ne fut aboli qu’au cours du XXème siècle. L’arrivée de colons entraîna des changements drastiques dans le mode de vie des habitants. Ceux-ci durent alors oublier leurs traditions et leurs coutumes pour embrasser la religion chrétienne.

Les Ono Niha sont aussi réputés pour être d’anciens chasseurs de têtes. Leur mode sociétal est par ailleurs régi par un système de castes. A l’époque, les hommes pouvaient gravir les échelons en ramenant un nombre de têtes conséquent au village. Ils peuvent également organiser des cérémonies et des rituels pour obtenir une image davantage positive auprès des autres habitants.

Au Sud de l’île, il est possible de se rendre dans des petits villages pour venir admirer l’architecture des maisons traditionnelles sur pilotis. Les visiteurs viennent notamment observer les sculptures en pierre et les fameux mégalithes de Nias. Symboles religieux ou représentation du statut social, ils sont également érigés pour marquer des moments importants de la vie des habitants (naissance, passage à l’âge adulte, mariage, etc.).

Nias est également célèbre pour ses spectacles de sauts d’obstacles. Un mur en pierre érigé au centre des villages sert aux jeunes hommes qui s’affrontent et se défient au-dessus de celui-ci à travers des danses guerrières. Ces colonnes en pierre peuvent d’ailleurs atteindre plusieurs mètres de haut. Autrefois, il s’agissait d’un entraînement destiné à préparer les guerriers à leurs futurs combats. Désormais, les jeunes s’adonnent à cette activité pour transmettre leur culture et divertir les visiteurs.

Que faire sur l’île ?

Mis à part les traditions et les rites de ses habitants, Nias est très réputée en Indonésie pour ses spots de surf. Chaque année, l’île accueille des compétitions internationales de surf de juin à août. Aujourd’hui, la plupart des touristes de Nias viennent pour y surfer et la meilleure période pour s’adonner à cette activité reste entre les mois de mai et septembre. Rendez-vous donc au sud de l’île, à Lagudri Bay, ou à l’ouest, dans les îles Hinakos ! Au nord, Afulu est également réputé pour ses vagues.

La clarté de l’eau rend également les côtes propices au snorkeling et à la navigation. En effet, Nias accueille une vie marine riche et abondante. Il est aussi possible de faire des balades à vélo à l’intérieur des terres. Il y a encore peu de véhicules circulant sur l’île et il est toujours intéressant d’explorer les environs en passant par de petits chemins au milieu des rizières. Parfait pour découvrir l’île en profondeur !

Comment s’y rendre ?

Pour l’instant, il n’existe qu’un seul aéroport sur Nias, situé à Gunungsitoli. Les compagnies aériennes nationales proposent des vols quotidiens depuis Medan, la capitale de Sumatra. Comptez environ 1 heure de trajet pour se rendre jusqu’à l’île.

Sinon, il est possible de prendre un ferry depuis Sibolga ou Singkill jusqu’à la capitale du kabupaten. Nous recommandons d’ailleurs d’emprunter la voie des airs, le confort étant davantage au rendez-vous. Les bateaux sont souvent bondés et la traversée peut se révéler pénible. Les ferrys voyagent de nuit et il est fortement recommandé d’obtenir vos billets quelques heures avant le départ. Celui-ci est généralement programmé pour 8 heures du soir mais se trouve souvent retardé. Les trajets durent entre sept et dix heures et les prix varient selon le point de départ, plus chers depuis Sibolga.

Le tourisme étant très peu développé, Nias reste encore une île très peu équipée en matière d’infrastructure d’accueil. Cependant, il est possible de trouver des cabanons au bord de la plage appelés losmen à des prix très abordables. La plupart sont localisés près des spots de surf les plus connus de l’île.

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Laissez votre message ici.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82