Temples de Gedong Songo

Les visiteurs qui aiment l’archéologie et les monuments historiques indonésiens seront ravis de découvrir les temples de Gedong Songo. Situés dans la province de Java central, au sud de Semarang à une centaine de kilomètres au nord-est du plateau de Dieng, ces joyaux javanais témoignent du passé hindouiste de Java. Peu connu par les touristes étrangers, le site vous réserve une visite agréable, idéale pour admirer l’ancienne architecture et culture hindouistes de l’île !

Histoire

Entre 730 et 780, la dynastie Sanjaya entame la construction des temples de Gedong Songo. À cette époque, elle régnait sur le centre de Java. Ces monuments sont plus anciens que les temples de Prambanan et de Borobudur et on les considère comme faisant partie des plus vieux temples hindous de l’archipel indonésien.

En 1804, le gouverneur-général britannique Sir Stamford Raffles redécouvre les temples de Gedong Songo et trouve les ruines de sept bâtiments. Cependant, en 1908 et 1911, deux archéologues néerlandais, Callefels Van Stein et Knebel, retrouvent deux autres groupements de temples. Il ne s’agissait pour la plupart que des ruines ou des restes d’anciennes fondations. Pour revaloriser le site archéologique, le gouvernement indonésien décide de réaliser des projets de restauration entre 1980 et 2010.

Les temples de Gedong Songo aujourd’hui

Les temples de Gedong Songo, dont le nom signifie littéralement « neuf bâtiments », sont un complexe historique regroupant neuf petits temples hindous javanais. Ils sont répartis sur cinq plateaux différents, sur les pentes du mont Ungaran, à environ 900 mètres d’altitude.

Le style architectural des temples de Gedong Songo est très semblable à celui des bâtiments du plateau de Dieng. Les premiers se différencient de ces derniers en mettant l’accent sur les moulages des plinthes et des corniches. Les temples sont élevés sur une base carrée ou rectangulaire, d’un mètre de hauteur. Un petit escalier mène à l’entrée. Certains temples possèdent eux-mêmes un petit sanctuaire auxiliaire. Le toit possède une forme pyramidale ornée de décorations et de sculptures extérieures.

Le chiffre neuf est un nombre important dans l’ancienne culture hindouiste javanaise et, en conséquence, chacun des temples possède une signification particulière. Des statues représentant les principales divinités hindoues comme Shiva Gura, Durga Mahesa Suramardhani ou encore Ganesh sont mis en avant à l’intérieur et à l’extérieur.

Orienté vers l’ouest, le groupement des trois temples les plus importants honore les trois dieux hindous les plus importants de la religion hindouiste. Le bâtiment sud est dédié à Brahmâ, celui du nord à Vishnu et au centre se trouve le temple du dieu Shiva. Ce dernier dispose d’un lingam à l’intérieur.

Situés dans une zone à forte activité volcanique, les temples de Gedong Song se fondent dans un paysage façonné par les forêts de pins et les champs. Les visiteurs y apprécient la fraicheur des lieux, la température varie de 19°C à 27°C. C’est l’endroit parfait pour faire du trek, du camping ou entamer une randonnée à cheval ! Les monts Lawu à l’Est, Sumbing, Sundoro et le plateau de Dieng à l’Ouest forment un paysage idéal pour les photographes !

Comment s’y rendre ?

Ces temples se trouvent à environ 30 minutes de route du sud de Semarang. Arrêtez-vous devant le portail du site et poursuivez la visite à pied. Un chemin de pierres mène jusqu’aux temples. Il est également possible de faire une balade à cheval pour environ 70 000 RP. C’est un moyen de transport amusant pour les enfants.

Horaires et tarifs

Incluant les neuf temples, l’entrée s’élève à 7 500 RP pour les touristes locaux et 50 000 RP pour les touristes étrangers.

Ce site est ouvert de 6h00 à 17h00.

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82