Les costumes traditionnels indonésiens

Les costumes traditionnels indonésiens

Une nation est souvent symbolisée par ses traditions et ses coutumes vestimentaires. Lorsqu’on pense à l’Indonésie, on imagine facilement de belles danseuses balinaises vêtues de tissus flamboyants et raffinés, de parures et de bijoux en or. Mais il faut savoir que ces costumes traditionnels varient largement d’une région et d'une ethnie à l’autre. Il existe ainsi plus d’une trentaine de provinces en Indonésie. Chacune possède ses propres vêtements traditionnels.

Batik, kebaya et sarong : pièces maîtresses des tenues traditionnelles indonésiennes

La plupart des costumes indonésiens appartient à l’héritage culturel javanais, sundanais et balinais. C’est le cas par exemple du batik et du kebaya. Comme dans de nombreux pays d’Asie du Sud-Est, les femmes et les hommes indonésiens portent généralement le sarong. Il s'agit d'une grande pièce de tissus qu’ils plient et nouent autour de leur taille.

 

Batik et peci:

Lors de cérémonies ou d’occasions spéciales, les hommes accompagnent souvent le sarong  d'une chemise en batik. Les motifs de ce tissus indonésien varient en fonction de la région et dépendent de la culture locale. Le batik est inscrit par l'UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Les costumes traditionnels indonésiens
Chemises en batik, vêtement traditionnel indonésien

De nombreux hommes politiques indonésiens, dont l’ancien président Sukarno, démocratisèrent aussi le port du peci ou songkok. Il s’agit d’un couvre-chef, la plupart du temps de couleur noire, porté par les Indonésiens de confession musulmane. Il est très similaire au fez turc et égyptien. Véritable symbole national indonésien, le peci est l'attribut indispensable aux tenues présidentielles. Les hommes le portent d'ailleurs pour les grandes occasions.

 

Le kebaya pour les Indonésiennes :

Le vêtement traditionnel des Indonésiennes est le kebaya, considéré aujourd’hui comme une tenue nationale. C’est une chemise colorée à manches longues qui peut-être en soie, en coton ou en nylon semi-transparent. Cette blouse est souvent brodée ou décorée d’un motif floral. Les femmes portent le kebaya avec un sarong. Elles nouent ensuite leurs cheveux en un chignon, orné de fleurs d’argent ou d’or.

Les costumes traditionnels indonésiens
Femmes balinaises vêtues du traditionnel kebaya durant une procession religieuse

Autrefois, seuls les membres de la famille royale ou les nobles indonésiens avaient le droit d’arborer cette tenue. Durant l’époque coloniale néerlandaise, les Européennes se l’approprièrent. De nos jours les Indonésiennes le portent régulièrement pour des mariages ou des fêtes religieuses.

A l’image du peci, les personnalités indonésiennes se vêtissent d'un kebaya à l'occasion d’évènements nationaux ou internationaux. Par exemple, il n’est pas rare de voir ainsi vêtue la première dame indonésienne.

 

Les costumes régionaux indonésiens   

Les costumes régionaux, appelés baju adat, dépendent fortement du groupe ethnique auquel appartiennent les Indonésiens. Ainsi les chapeaux et autres couvre-chefs différent selon la région. Par exemple, à Bali, vous retrouverez l’udeng et à Java, le blangon.  Ils se distinguent par leur pliage et leur motif.

 

Or et couronnes : symboles de la richesse culturelle indonésienne

Il en va de même pour les femmes, notamment en ce qui concerne les couronnes. On va généralement associer le jamang aux danseuses balinaises et javanaises. Ce riche ornement vient de l’héritage hindouiste et bouddhiste de l’Indonésie. Le design de ces couronnes varie d’une région à l’autre et les femmes de les portent pour les mêmes occasions. Ne soyez donc pas étonné(e) de voir une mariée Minang porter une parure de tête appelée suntiang, qui ne ressemble pas vraiment à une couronne jamang.

Les danseuses et danseurs indonésiens privilégient davantage les tenues scintillantes et ornées d’or. Comme le jamang hérité de l’influence hindouiste, le ballet du Ramayana vous ramènera au temps des anciens royaumes d’Indonésie, lorsque l’on célébrait les épopées indiennes par la danse et le théâtre. Les costumes sont donc un délicieux mélange d’or, de joyaux, de pierres précieuses, de soie et de batik.

  Les costumes traditionnels indonésiens  

Danseuse balinaise parée de son costume de scène traditionnel

D’autres types de tenues traditionnelles existent comme le baju koko. Il s’agit d’une blouse que les hommes musulmans privilégient lors d’occasions religieuses. Comme la chemise en batik, on la porte avec un peki et un sarong.

Ainsi, les femmes de certaines communautés de Sumatra se vêtissent aussi d’un baju kurung, une chemise d’origine malaisienne qui ressemble à une tunique. Dans le sud de Sulawesi, on lui préfère le baju bodo aux manches plus courtes.

Lorsqu’elles veulent rester chez elles et être à leur aise, les Indonésiennes portent plutôt des robes informelles, amples et colorées appelées daster. L’Indonésie étant un pays avec une population majoritairement musulmane, en cela de nombreuses femmes recouvrent leurs cheveux d’un hijab ou jilbab.

Le style indonésien : entre tradition et modernité

Riche de plusieurs cultures, l’histoire de l’habillement indonésien est ce qui caractérise aujourd’hui son peuple. Elle est emblématique de la diversité ethnique à l'origine des bases socio-culturelles de l’archipel indonésien. Vous serez ravi de venir découvrir par vous-même la beauté et la richesse de son héritage vestimentaire.

De nombreux artistes et créateurs de mode indonésiens reprennent les tissus traditionnels et s’inspirent  des tenues emblématiques de leur pays pour créer leurs défilés et leurs collections. On pense notamment à Tex Saverio ou à Biyan Wanaatmadja. En véritables ambassadeurs culturels de l’Indonésie, ils éblouissent régulièrement le monde de la haute couture par le style à la fois moderne et traditionnel de leurs créations.

Les costumes traditionnels indonésiens
La styliste indonésienne, Anne Avantie, présentant sa collection de haute couture durant la Fashion Week de 2015, à Jakarta

Si vous souhaitez avoir un aperçu de la culture vestimentaire d’Indonésie, n’hésitez pas à visiter le musée Taman Mini Indonesia Indah, à Jakarta. Il possède une section dédiée aux costumes et aux vêtements traditionnels de chaque région indonésienne. Et si vous êtes de passage à Bali, peut-être aurez-vous aussi l’occasion d’assister à de belles cérémonies hindouistes ?

 

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82