Kedisan - Guide Indonésie - Azimuth Adventure Travel

Kedisan

Un village pêcheur du district de Kintamani, régence de Bangli, offre des vues panoramiques sur le lac Batur et sa montagne éponyme. C’est aussi un carrefour de la gastronomie balinaise. La renommée des plats de fruits de mer de la localité dépasse les frontières de l’indonésie. Après une excursion dans les alentours, les gens viennent au bord de l’eau pour se régaler dans de magnifiques restaurants, sur pilotis.

Ce qui se raconte sur le hameau

La création du village remonte à 808 ans avant la naissance du Christ. Subjugué par la beauté du lac Batur, le souverain I Langlang Tanda Patih décide d’aménager la partie sud du site comme extension de son royaume. La forêt des alentours a été rasée sauf un arbre Cempaka, tout en blanc. Cette plante servait de perchoir à un oiseau Manuk Ulun. Le monarque s’en est inspiré pour trouver le nom de son village. Désormais, les lieux seront connus sous l’appellation Manuk Tunggal. De nombreuses constructions et temples sont érigés sur place pendant la durée du règne de I Langlang Tanda Patih et de ses descendants.

En l’an 1117 apr. J.-C., suite à un changement de monarchie, écartée politiquement, la localité a été baptisée Kedisan.

Présentation du village

Kedisan est une zone de hauts plateaux culminant entre 450 - 1200 mètres d’altitude. Son climat est tropical. La saison sèche dure la moitié de l’année. En général, il tombe 1 831,40 mm d’eau de pluie par an.

Le sol du village est composé de cendres volcaniques et de plusieurs minéraux. Le lac Batur est la principale source d’eau douce pour irriguer les cultures. La majorité des habitants embrasse le métier d’agriculteur. Champs, rizières et forêts verdoyantes occupent la majeure partie du hameau. Kedisan produit des choux, des tomates, des oignons, des légumes et diverses espèces de piments. Vaches et chèvre paissent tranquillement dans ses prairies. Source de lait et de ses dérivés, ce sont des garde-manger ambulants.

À proximité du village, les pisciculteurs utilisent les eaux du lac pour élever des tilapias. Les restaurants recrutent des chefs locaux pour préparer des grillades, soupes et plats de fruits de mer traditionnels avec ces poissons d’élevages. À la sauce balinaise, les recettes sont bien assaisonnées, inventives et succulentes.

À la recherche d’une meilleure vie, de nombreux Balinais ont choisi Kedisan comme résidence permanente. En 2014, ils sont plus de 5400 personnes à vivre dans le hameau.

Les incontournables à Kedisan

  • Le site de Penelokan et ses vues magnifiques sur le lac et la montagne Batur.
  • Le musée Geopark Batur et ses expositions pédagogiques.
  • Le mont Batur, ses belvédères, son air pur, ses paysages pittoresques et ses reliefs accidentés.
  • Le lac Batur et ses restaurants sur pilotis.
  • Les sources chaudes de Toya Bungkah
  • La statue en pierre de Bathara et son incroyable histoire.
  • Ceking Terrace, des rizières à plusieurs niveaux, kilométriques et verdoyantes
  • La jetée de Kedisan, un portail ouvert vers le village touristique de Trunya.

Comment y venir ?

Le village est à 60 km de Denpasar. L’aéroport de la ville accueille des vols en provenance de toute l’Indonésie. Depuis cet emplacement, vous pouvez prendre un taxi ou une voiture privée pour rejoindre Kedisan.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Dominique de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+62 (0)812.269.06.59 (WhatsApp)