Falaise de Londa

Londa, un petit village situé non loin de la capitale du pays Toraja est devenu une étape incontournable grâce à ses rites et traditions hors du commun. En effet, dans ce village, les défunts sont placés dans une grotte (d’une profondeur d’environ 1 km) située sur le flanc d’une falaise. À l’entrée de cette grotte, se trouvent également les fameux Tau-tau, ces petites figurines en bois sculptées à l’image des défunts. Si la vue de quelques ossements ne vous effraye pas, la visite de la grotte de Londa vous fera vivre une expérience mémorable lors de votre séjour en Indonésie.

Histoire

La présence des Tau-tau dont certains sont vieux de plusieurs centaines d’années prouve que la grotte de Londa servait de cimetière pour les habitants de la région depuis des temps très reculés. Une légende raconte aussi qu’autrefois, un couple dont la relation était interdite s’est retrouvé dans cette grotte pour se donner la mort. Pour certains, ils ont sauté de la falaise. Pour d'autres, ils se sont pendus. Mais peu importe la façon dont ils ont trouvé la mort, en visitant la grotte, vous y trouverez les os d’un homme et d’une femme placés côte à côte.

Visiter la grotte de Londa

Le village de Londa est situé à 6 km de Rantepao , la capitale du pays Toraja, l’endroit le plus visité de l’Indonésie après Bali et Java. Comme tous les villages qui composent le pays Toraja, Londa possède son propre rite funéraire qui est devenu au fil du temps une véritable attraction touristique. En effet, le village est réputé pour ses tombes un peu particulières. Situées sur le flanc d’un rocher escarpé, deux grottes naturelles d’une longueur d’environ 1 km servent de caveau pour les défunts du village.

Avec la compagnie d’un guide, vous avez la possibilité de visiter ces chambres funéraires . Toutefois, le parcours n’est pas aisé et nécessite une bonne condition physique. Vu la profondeur de la grotte, il faudrait également vous prémunir d’une bonne source d’éclairage, ou à défaut, vous pouvez toujours louer des lampes à huile, plus connues sous le nom de Petromax, à l’entrée du site. Pour les guides locaux sur place, il faut savoir que la plus part d’entre eux sont de famille avec les défunts. Ainsi, ils pourront non seulement vous conduire à travers la grotte, mais aussi raconter l’histoire de ce lieu et vous expliquer pourquoi certains défunts sont placés à tel endroit.

Mais avant la visite de la grotte à proprement parler, l’une des choses qui ne manquera pas d’attirer votre attention, ce sont les nombreuses statuettes sculptées à l’image des défunts situées juste au-dessus de l’entrée de la grotte. Connues sous le nom de Tau-tau, ces figurines en bois indiquent la présence d’une personne ayant appartenu à une couche sociale élevée. D’une très grande valeur artistique et culturelle, les Tau-tau, dont certains sont vieux de plusieurs centaines d’années, sont sujets au vol en raison de leur prix élevé.

À l’intérieur de la grotte, des centaines de crânes et des milliers d’os sont éparpillés un peu partout sur le sol, tandis que les cercueils sont suspendus en hauteur. Mais en dépit de tout cela, l’air est respirable et aucune odeur désagréable ne se fait sentir. Si les premiers mètres de la grotte sont facilement accessibles, plus vous vous enfoncez à l’intérieur, plus l’accès devient de plus en plus difficile. Il vous faudra même ramper pour atteindre la dernière chambre funéraire.

Comment s’y rendre ?

Le village de Londa se trouve à seulement 6 km de la ville de Rantepao , dans la direction de Makale. 15 minutes suffisent pour s’y rendre en voiture, et encore moins si vous y allez en scooter.

Tarifs

L’entrée pour la visite de la grotte de Londa est assez bon marché. 10 000 Rp pour les locaux et 20 000 Rp pour les étrangers.

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82