Amed

La destination privilégiée des touristes en quête d’évasion et d’authenticité à Bali ? La ville d’Amed, sans conteste ! Dans cette contrée de l’Île des Dieux, les activités combleront parfaitement vos envies de détente dans un cadre dépaysant. Parmi les loisirs phares, adonnez-vous à la plongée pour voir l’épave de l’USAT Liberty à Tulamben, une escapade vous promettant d’étonnantes découvertes !

Histoire

S’étendant sur la côte nord-est de Bali depuis le village de Cucik, la région d’Amed se présente comme un pied-à-terre d’exception pour un séjour de détente à Bali. Du village d’Amed à Aas, en passant par Jemeluk, Lipah, Selang, Bunutan et Banyuning, le paysage côtier invite à l’évasion et à la flânerie, bien à l’écart de l’agitation des villes.

Du côté des infrastructures, le développement d’Amed est assez récent. En effet, la ville n’a été équipée de routes en asphalte qu’à partir de l’an 2000. Le pont desservant la partie régulièrement inondée de la route principale pendant la saison des pluies n’a été construit qu’en 2007. De même pour les lignes téléphoniques, ce n’est qu’en 2003 que les installations ont pu être opérationnelles.

Auparavant, la pêche et la salification constituaient les principales sources de revenus de la population locale, avant l’introduction du tourisme. De par son emplacement et son environnement non-adapté à l’agriculture, ainsi que son faible rendement touristique, Amed figurait parmi les secteurs les plus pauvres de Bali. Toutefois, les conditions de vies s’y sont nettement améliorées depuis la mise en œuvre du projet East Bali Poverty. L’essor de l’industrie de plongée a fortement contribué au développement de la ville, désormais considérée comme l'une des meilleures destinations pour s’adonner à l’exploration sous-marine à Bali.

Aujourd'hui

À Amed, on est bien loin des rues animées de Kuta, des paysages luxueux de Sanur ou des rizières verdoyantes d’Ubud. Ici, la vie suit lentement son cours dans un cadre authentique dominé par des plages pittoresques de sable noir. Située entre mer et volcans, la ville se présente comme un village étape du circuit à Bali où se ressourcer hors du temps.

Outre les voyageurs en quête d’authenticité, Amed a également trouvé ses fans parmi les adeptes de snorkeling et de plongée sous-marine. L’épave de l’USAT Liberty à Tulamben attire particulièrement l’attention pour son accès facile. Vos palmes et votre tuba enfilés, plongez dans la mer et explorez tranquillement ce site d’exception jalonné de coraux, au milieu de poissons de toutes sortes ! Vous n’avez pas l’équipement nécessaire ? Pas de soucis ! Les petits commerces installés sur le rivage vous fourniront l’arsenal adéquat pour profiter pleinement de votre escapade.

De retour sur terre, laissez-vous séduire par une virée aux restaurants et lounges d’Amed. Dans une ambiance cool, valsez au rythme des musiques du monde. Retrouvez de jeunes musiciens talentueux qui vous feront redécouvrir entre autres les tubes de Bob Marley aux couleurs de l’Océan Indien. Pour pimenter ces soirées, vos hôtes vous proposeront certainement de goûter à l’Arak, un alcool extrait des noix de coco ou de la sève de palmier : saveurs et sensations garanties, mais à consommer avec modération tout de même !

À Amed, on perd facilement la notion de temps, tellement il y fait bon vivre. Du côté des hébergements, vous bénéficiez d’un large choix de logement à des prix abordables. À l’inverse des suites de luxe à Sanur, les chambres à Amed sont petites et intimes, incarnant de véritables nids douillets où se reposer en toute tranquillité. Ici, oubliez la télé et le wifi et profitez du calme pour dévorer un livre sur l’histoire de Bali. En fin d’après-midi, installez-vous confortablement sur la terrasse pour admirer le coucher du soleil dans l’Océan Indien, une scène romantique que vous n’oublierez pas d’aussitôt !

Climat

Placée dans une zone à climat de savane avec un hiver sec, la ville d’Amed connaît des jours particulièrement pluvieux en décembre, janvier, avril et mai. Ainsi, la contrée se visite mieux en août, septembre ou octobre. Toute l’année, la température tourne autour de 27.5 °C avec des précipitations moyennant les 900.2 mm.

Comment s'y rendre

Amed se situe à trois heures de route environ de l’aéroport international de Denpasar. Vous pourrez engager un taxi pour effectuer le trajet, à un tarif de 400.000 Rupiah environ. Par ailleurs, des navettes relient la ville à Candidasa et Lovina. Amed est également accessible par voie maritime, via l’Amed Sea Express.

Comment se déplacer

Pour vos déplacements à Amed, privilégiez les scooters ! Toutefois, n’omettez pas d’être prudent sur la route. Ne négligez pas le port du casque avant de prendre le guidon et gardez l’œil attentif sur l’asphalte, car vous ne serez jamais à l’abri d’un trou ou d’un chien errant. Par ailleurs, la location de voiture avec chauffeur constitue une solution abordable pour explorer la région en toute liberté.

Que faire à Amed ?

  • S’adonner au snorkeling au site de l’épave de l’USAT Liberty
  • S’initier à la pêche en mer
  • Découvrir les techniques traditionnelles de fabrication du sel
  • Flâner sur les plages de sable noir
  • Se balader à pied ou à moto dans les rues de la ville
  • Admirer les couchers du soleil depuis votre terrasse
  • Boire un verre dans les restaurants de la ville, etc.

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82