L’époque coloniale néerlandaise

L’époque coloniale néerlandaise

Les richesses naturelles de l’archipel indonésien ne sont un secret pour personne. Elles ne l’étaient pas non plus pour les Néerlandais au XVIe siècle. Au cours de son histoire, l’Indonésie fut convoitée par de nombreuses puissances européennes pour ses épices. Muscade, cannelle, café, sucre de canne, poivre, girofle, vanille, étaient alors l’objet des convoitises de l’ancien continent. De nombreuses présences étrangères, notamment anglaises et portugaises, occupèrent pendant longtemps les îles indonésiennes, donnant régulièrement lieu à des conflits et des guerres locales pour la maîtrise des territoires.

L’arrivée des Néerlandais et création progressive d’une colonie

En 1602, le gouvernement néerlandais créé la VOC (Vereenigde Oost-Indische Compagnie) et lui attribue de nombreux pouvoirs notamment celui de faire la guerre en Asie au nom de la Hollande. Batavia, autrefois Jayakarta, l’actuelle Jakarta, finit par devenir le siège social de la VOC. Celle-ci finit par chasser les Portugais d’Ambon et en prendre le contrôle des Moluques.

On assiste désormais à un départ massif des marchands néerlandais pour l’Indonésie. Après la construction du canal de Suez à la fin du XIXe siècle, l’émigration néerlandaise se renforce.

Ainsi, la Hollande finit par annexer progressivement les territoires indonésiens, finissant par contrôler totalement une grande partie de l’archipel. Le royaume instaure la culture forcée en 1830 pour subvenir aux besoins de sa population en Europe. L’Indonésie devient dès lors une colonie à part entière.

Conditions de vie du peuple indigène sous la domination néerlandaise

Au cours de cette emprise hollandaise, de nombreuses rébellions et révolutions menées par les Indonésiens sont réprimées. Le plus souvent dans le sang et la violence. Les Néerlandais n’hésitent pas à massacrer les peuples indigènes pour assouvir leur domination.

Ainsi, pour arriver à maintenir un semblant d’ordre, ils s’allient avec la noblesse javanaise. Le but reste de trouver un terrain d’entente et de pouvoir profiter de la loyauté que le peuple porte en leurs souverains.

Au début du XXe siècle, de nombreux mouvements islamistes et socialistes voient le jour au sein de la colonie. Ils sont principalement portés par les intellectuels indonésiens formés par le gouvernement hollandais. En 1940, près de 30 000 fonctionnaires néerlandais dirigent l’archipel et environ 90% des populations locales restent analphabètes.

L’époque coloniale néerlandaise
Drapeau indonésien flottant au vent
 

Domination japonaise et libération de l’Indonésie :

En 1941, la guerre du Pacifique embrasse l’Asie du Sud-Est. En 1942, juste après l’attaque de Pearl Harbor, l’armée japonaise envahit l’Indonésie, emprisonnant l’armée hollandaise et prenant le contrôle de l’archipel.

La violence et les pillages des Japonais envers la population indonésienne marquent cette époque troublée. Après la défaite du Japon, l’Indonésie s’embrase à nouveau et une guerre pour l’indépendance définitive du pays commence. La Revolusi durera quatre ans.

Par ailleurs, la Hollande se sert de l’argent prêté par le plan Marshall pour mener ce combat sur l’archipel. Cependant, suite à la pression des États-Unis et de l’opinion publique internationale, elle finit par se retirer du conflit.

Finalement, en décembre 1949, Soekarno, élu président, proclame l’avènement du gouvernement de la république d’Indonésie. Celui-ci prendra officiellement ses fonctions le 17 août 1950.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82