Mont Kerinci

Trônant du haut de ses 3 805 mètres d’altitude, le mont Kerinci n’a pas volé son titre du « plus haut volcan de l’Indonésie ». Fantasme de tout amateur de trek et de randonnée, son sommet ne se gagne pas facilement et n’est réservé qu’aux quelques téméraires dont la détermination n’est plus à démontrer. La récompense est à la hauteur de l’épreuve. Une vue imprenable sur les villes de la province de Jambi ainsi que l’immensité de l’Océan Indien s’offre à ceux qui ont le privilège d’accéder à son sommet.

Un peu d’histoire

Des études effectuées en 1973 dans les environs du Kerinci ont permis de mettre en évidence les traces d’une présence humaine remontant à 10 000 ans avant notre ère. On a également découvert sur le site des objets datant de l’âge de Bronze, quelques marques de la culture bouddhique, ainsi que les restes d’une ancienne civilisation chinoise.

Le mont Kerinci compte aussi parmi les volcans les plus actifs de l’Indonésie. Sa première et sa plus violente éruption a eu lieu de 1838 . Depuis, il en a connu une trentaine. Heureusement, les explosions ne sont pas violentes. Elles atteignent à peine le niveau 2 sur l’échelle de l’indice d’explosivité. Quant à sa dernière éruption, elle date du mois d’avril 2009 .

Légende autour du mont Kerinci

Ce volcan est aussi entouré d’histoires et de légendes, dont la plus connue est celle du petit garçon qui s’est transformé en dragon. On raconte qu’autrefois, au pied du mont Kerinci, vivaient deux frères jumeaux, Calupat et Calungga. Ils étaient orphelins. Avec le matériel de chasse que leurs parents les ont légués, ces garçons traquaient des gibiers pour survivre. Un jour, en allant chasser seul dans la forêt, Calungga trouva un œuf géant. Il voulut le ramener à la maison pour le montrer à son frère, mais en chemin, il ne résista pas à l’idée de le manger. Suite à son repas, il fit pris d’une soif incroyable et se mis à boire toute la rivière jusqu’à l’asséché. Il finit par s’allonger et au cours de sa siete il se transforma petit à petit dragon.

Présentation du mont Kerinci, le plus haut volcan de l’Indonésie

Le mont Kerinci est le plus haut volcan de l’Indonésie . Il culmine à 3 805 mètres. Ce volcan est toujours actif et atteindre son sommet est à la fois un rêve et un défi pour tout amateur de trek et de randonnée en voyage en Indonésie. Cela dit, bien qu’éprouvante, l’ascension de ce géant naturel reste une aventure palpitante. En effet, pour parvenir à son sommet, il vous faudra traverser le parc national de Kerinci Seblat. Ce dernier est réputé pour sa faune exceptionnelle composée d’une population de tigres et de rhinocéros. Vous y trouverez également plusieurs espèces de primates et d’oiseaux rares.

Outre sa faune, cette montagne possède un vaste cratère abritant un lac avec des eaux d’une couleur magnifique . Quinze autres lacs viennent agrémenter le paysage déjà merveilleux de ce volcan. Quant aux quelques chanceux qui parviennent à atteindre les 3 805 mètres, ils sont gratifiés d’un panorama exceptionnel sur les villes de la province de Jambi comme Padang ou Bengkulu, et au loin, le bleu de l’immense Océan Indien.

L’ascension du mont Kerinci

L’ascension du Kerinci n’est pas de tout repos et nécessite une très bonne condition physique . Elle commence depuis le village de Kersik Tuo situé au sud du volcan. Quant à la durée, elle nécessite trois jours et deux nuits si vous souhaitez atteindre le sommet, et deux jours et une nuit pour ceux qui se contenteront d’atteindre le premier point d’observation (le camp II) situé à 3 000 mètres.

Comme le volcan se trouve dans une zone de forêt équatoriale, les précipitations sont fréquentes, ce qui constitue une difficulté supplémentaire pour l’ascension. La majeure partie du parcours se fait dans une jungle épaisse chargée en humidité, les sols sont donc boueux et glissants, d’où la nécessité d’avoir un bon équipement. La présence d’un guide est vivement conseillé.

Comment s’y rendre ?

L’ascension du mont Kerinci se fait depuis le village de Kersik Tuo . Pour vous y rendre, le plus simple est de le faire à partir de la ville de Padang. Elle dispose d’un aéroport international qui est desservi par des vols réguliers depuis les grandes villes indonésiennes. Le trajet Padang – Kersik Tuo prendre environ 7 h.

L’autre option est de partir de la ville de Sungai Penuh, située à seulement 2 h de route de Kersik Tuo.

Volcan
7 photos

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82