Foire Aux Questions

Foire Aux Questions

La préparation d’un voyage, à fortiori dans un pays à l’autre bout du monde, amène toujours son lot de questions. Quelle est la meilleure saison pour venir en Indonésie ? Peut-on payer en dollars dans le pays ? Quel type de vêtements apporter ? Nous avons compilé pour vous les questions les plus fréquemment posées par les voyageurs en partance pour l’Indonésie.

A-t-on besoin d’un visa pour venir en Indonésie ?

Foire Aux Questions
photo © Taiwan Jz via Shutterstock

Si vous prévoyez un voyage de 30 jours ou moins, vous n’avez, depuis juin 2015, plus besoin de visa pour visiter l’Indonésie. Dans la plupart des aéroports internationaux (dont Jakarta, Bali, Lombok, Surabaya et Yogyakarta), vous pourrez donc entrer en Indonésie les mains dans les poches, sans avoir effectué aucune formalité administrative ni déversé aucun sou.

Si vous prévoyez un voyage de 30 à 60 jours, vous pouvez demander lors de votre arrivée en Indonésie un VAO (Visa On Arrival). Le coût de ce visa s’élève à 35 $ pour un visa de 30 jours renouvelable une fois pour un mois supplémentaire. Pour le prolonger, il vous faudra passer au bureau d’immigration avant la date d’expiration de votre visa initial - au moins une semaine plus tôt pour plus de sécurité. Notez que la procédure d’extension prend plus d’un jour ouvré. Vous devrez aller au bureau d’immigration pour déposer votre passeport et votre formulaire de demande d’extension et y retourner quelques jours plus tard pour vous faire prendre en photo et récupérer votre passeport. Prévoyez donc de rester quelques jours dans la même ville pour effectuer ces démarches.

   

Parlons argent... Peut-on payer en euros ou en dollars en Indonésie? Doit-on changer de l’argent et où le faire? Y a-t-il des distributeurs d’argent en Indonésie ?

Foire Aux Questions
Photo © club4traveler via Shutterstock

En Indonésie, il n’est, dans la très grande majorité des cas, pas possible de payer autrement qu’en roupies indonésiennes. Pas possible donc d’utiliser vos euros ou vos dollars pour vos dépenses quotidiennes. Si vous arrivez avec de l’argent et que vous souhaitez le changer, évitez si possible de le faire à l’aéroport. Les frais de change y sont très élevés. Attendez d’avoir rejoint le centre de la ville et cherchez un bureau de change agréé. Ne changez jamais de l’argent dans des petites boutiques sur un coin de trottoir ou au bord de la plage, même si (surtout si!) le taux de change vous semble très intéressant. A Bali, vous trouverez notamment des bureaux de change BMC un peu partout sur l’île (Kuta, Legian, Seminyak, Ubud et même Lombok).

Pour vous éviter de courir à travers la ville pour chercher un bureau de change, la solution la plus simple pour vous procurer des roupies reste encore de retirer de l’argent avec votre carte bancaire. Vous trouverez très facilement des distributeurs de billets qui acceptent les cartes Visa et Mastercard à l’aéroport et dans toutes les villes, petites ou grandes. Pour les trouver, rien de plus facile, les logos Mastercard et Visa sont toujours présents sur les enseignes des distributeurs acceptant ces cartes.

   

Quel est le système électrique en Indonésie ?

Foire Aux Questions
photo © sirastock via Shutterstock

Pour les voyageurs français, les prises, le voltage et la fréquence sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous n’aurez donc pas besoin d’un adaptateur et vous pourrez utiliser tous vos appareils.

Voyageurs québécois, attention! Vous aurez besoin d’un adaptateur électrique, car les prises électriques en Indonésie sont différentes des prises au Canada. De plus, notez bien que le voltage standard en Indonésie (230 volts) est plus élevé qu’au Canada (110 volts) et que la fréquence est aussi différente (60 Hz au Canada contre 50 Hz en Indonésie). Les petits appareils, comme les chargeurs d’appareils photos, de téléphone, ou d’ordinateur portable n’ont en général pas besoin d’un convertisseur de voltage ou de fréquence. Pour en être sûr, vérifiez bien que la mention suivante est inscrite sur l’appareil : « INPUT : 100-240 V, 50/60 Hz ». Pour les plus gros appareils, comme les sèche-cheveux ou les rasoirs électriques, ils doivent souvent être utilisés avec un convertisseur de voltage et de fréquence, ce qui évitera d’endommager vos appareils.

 

Pourquoi les repas (hors petits déjeuners) et les vols domestiques ne sont-ils pas inclus dans la plupart des circuits Azimuth ?

Foire Aux Questions
Plat de babi guling, photo © by Ariyani Tedjo via Shutterstock

La magie du voyage vient souvent des heureux hasards... Vous avez fait une belle rencontre et vous souhaitez prolonger le moment ? On vient de vous recommander un restaurant que vous voudriez tester ? Les circuits Azimuth vous laissent assez de flexibilité pour décider sur place et au dernier moment de ce que vous avez envie de faire. C’est aussi une façon de prendre en compte les éventuels imprévus du voyage. Un peu fatigué(e) par le décalage horaire ? Epuisé(e) après une journée à courir les boutiques de souvenirs ? Aucun souci, vous pourrez sans difficulté dîner tranquillement à l’hôtel.

En vous laissant la possibilité de choisir vous-mêmes les endroits où vous voulez manger et la façon dont vous vous déplacez entre les différentes étapes de leur voyage, nous souhaitons avant tout éviter de vous contraindre à un programme trop rigide qui ne correspondrait pas à vos attentes. Nous savons bien que les voyageurs n’ont pas tous les mêmes priorités : budget serré ou vacances tout confort, nous vous laissons la possibilité de choisir des vols qui correspondent au mieux à vos besoins et à vos envies, afin de créer avec vous un voyage sur mesure qui vous ressemble.

 

Quelles sont les meilleures compagnies pour rejoindre l’Indonésie ?

Foire Aux Questions
photo © Shutterstock

Tout dépend de vos priorités. Vous n’emprunterez pas les mêmes compagnies aériennes ni les même trajets selon que vous préférez un vol petit budget ou tout confort.  Nous vous invitons pour plus d’informations à consulter notre article dédié à ce sujet.

https://www.voyageindonesie.com/choisir-billet-avion-indonesie/

 

Quel type de vêtements apporter ?

Foire Aux Questions
photo © Chutima Chaochaiya

Si vous restez à Bali pendant toute la durée de votre séjour, prévoyez les mêmes vêtements que vous emmèneriez pour un séjour en Espagne ou dans le Sud de la France. Emportez tout de même des vêtements un peu couvrant pour les temples (tee-shirt à manches courtes plutôt que débardeur, jupe longue ou pantalon.)

Si vous passez par Java ou d’autres îles, vous vous sentirez peut-être plus à l’aise si vos tee-shirt ne sont pas trop décolletés, et si vos shorts ou jupes arrivent à mi-cuisses ou au-dessous. Les Javanaises quelle que soit leur religion ne portent en général pas de haut décolleté, ni de débardeur à fine bretelles. Même si rien ne vous empêche d’en porter, vous risquez de vous sentir regardée, ce qui n’est jamais très agréable lorsque l’on souhaite flâner tranquillement dans la ville.

Si vous vous rendez dans une plage sur une autre île que Bali (ou sur une plage peu fréquentée de Bali), prévoyez un short et un débardeur, qui devraient vous assurer une baignade et un bain de soleil à l’abri des regards insistants. Notez qu’en dehors de Bali, la baignade en mer reste très marginale et que, lorsque les Indonésiens s’y prêtent, c’est le plus souvent habillés -hommes comme femmes- qu’ils piquent une tête.

 

Quel temps fait-il en Indonésie ? Quelle est la meilleure période pour venir si je veux faire de la plongée ? Et pour faire l’ascension d’un volcan ?

Foire Aux Questions
photo © Dudarev Mikhail via Shutterstock

L’Indonésie est un pays tropical, dans lequel la température reste stable toute l’année (de 25 à 30 degrés environ). Sur l’île de Java, il y a en théorie deux saisons: la saison sèche, qui dure de mai à octobre et la saison des pluies, qui s’étale de novembre à avril. En théorie seulement, puisque le changement climatique rend bien difficile de prévoir exactement la durée des saisons. Faut-il pour autant éviter à tout prix la saison des pluies ? Pas forcément. Saison humide ne signifie pas pluie du matin au soir. En général, les matinées sont très dégagées. Le ciel se couvre peu à peu (vous avez le temps de voir venir !) et en milieu d’après-midi, l’averse arrive. Elle dure en général de 30 minutes à deux heures, parfois plus, mais rarement jusque tard dans la soirée. Les saisons à Bali sont sensiblement les mêmes que sur Java. La saison des pluies y est cependant moins marquée. Notez également qu’il pleut d’avantage au Nord de l’île qu’au Sud. Il est tout à fait possible de voyager pendant la saison des pluies, certains trouveront même la saison plus fraiche grâce aux ondées quotidiennes.

Une exception cependant : si vous avez prévu de faire l’ascension d’un ou plusieurs volcans. Préférez alors la saison sèche pour plus de sécurité.

Si vous venez pour plonger, cela est possible toute l’année, mais la visibilité est meilleure lorsqu’il ne pleut pas. Cependant, selon votre destination, vous ne pourrez voir certaines espèces que pendant la saison des pluies, comme les raies Manta à Komodo, par exemple.

 

Est-ce-que l’Indonésie est un pays sûr ?

Foire Aux Questions
photo © Fabio Lamanna via Shutterstock

L’un des aspects marquants pour les voyageurs revenant d’Indonésie est sans aucun doute la convivialité et la chaleur des Indonésiens. Les personnes interrogées à leur retour de vacances disent presque toutes sans exception qu’elles se sont toujours senties en totale sécurité. Si vous voyagez sur l’Ile de Java, le sourire et l’hospitalité des Javanais vous mettrons tout de suite à l’aise. Que vous soyez dans le bus, dans le train ou dans la rue, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider en cas d’imprévu, parfois même si vous n’avez rien demandé ! La série d’attentats tragique de mai 2018 qui a touché notamment la ville de Surabaya, a provoqué une véritable vague d’indignation dans toute l’Indonésie. Plus que jamais, les Indonésiens revendiquent haut et fort leur devise : l’unité dans la diversité. De plus, contrairement à d’autres destinations où les touristes peuvent être considérés avec méfiance, les voyageurs étrangers qui visitent l’Indonésie sont toujours accueillis avec le sourire.

 

Que doit-on mettre dans la trousse de toilette et la trousse à pharmacie ? Quels vaccins effectuer avant de prendre l’avion ?

Foire Aux Questions
photo © Showcake via Shutterstock

Si vous restez sur un parcours « classique » (Java-Bali par exemple), inutile de vous armer d’antipaludéen. A Bali et à Java, il n’y a pas de paludisme, ni de chikungunya, ni de fièvre jaune. Les cas de dengue existent mais ils restent très rares. Quelques conseils pratiques pour vous éviter les piqures de moustiques : le soir, portez des vêtements longs et légers et badigeonnez-vous de lotion anti-moustique. Si vous avez oublié d’en prendre avant le départ, pas de panique, vous en trouverez à moindre coût dans la première superette venue. A savoir : les moustiques viendront moins vous embêter si vous venez de prendre une douche et si vous portez des vêtements fraichement lavés !

Pour les femmes, sachez que vous ne trouverez pas de tampons périodiques en Indonésie, exception faite peut-être de Bali. Si vous voyagez avec un bébé ou un enfant en bas âge, mieux vaut prévoir des suppositoires de paracétamol, car les pharmacies n’en délivrent pas.

Si vous venez d’Europe ou du Canada, aucun vaccin n’est obligatoire. En revanche, si vous arrivez d’un pays où il y a un risque de transmission de fièvre jaune, un certificat de vaccination antiamarile est exigé. Vous trouverez l’ensemble des vaccins recommandés sur le site de l’Institut Pasteur : http://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/preparer-son-voyage/indonesie

 

Où est-il possible de manger ? Quoi ? A quel prix ?

Foire Aux Questions
 photo © Ariyani Tedjo via Shutterstock

L’Indonésie est un pays idéal pour les amateurs de nourriture. Il est facile d’y trouver à manger grâce à ses warungs, de petits restaurants familiaux.

Contrairement à certaines idées reçues, la nourriture de ces restaurants de rue est souvent meilleure et plus fraiche que celle de certains restaurants dédiés aux touristes. Seuls le standing et la décoration sont plus attrayants. En effet, les warungs n’ont pas de carte, mais un ensemble de plats plus ou moins restreints (de nombreux warungs ne proposent qu’un ou deux plats). La nourriture est achetée et préparée le matin pour la journée et les warungs ferment lorsqu’ils n’ont plus rien à vendre. Ainsi, pas de risque de légumes ou de viande restant dans le frigo pendant plusieurs jours.

Si vous avez tendance à être malade en voyage, évitez de manger les légumes crus. Si vous restez sur Java et Bali, aucune inquiétude à avoir concernant l’eau. Les Indonésiens ne consomment jamais l’eau du robinet sans l’avoir fait préalablement bouillir puis refroidir. Les glaçons sont également fabriqués avec de l’eau bouillie, et proviennent la plupart du temps d’une usine.

Les prix des warungs défient toute concurrence. Vous pourrez vous offrir un repas complet, boisson comprise, pour 1 ou 2 euros. Pas d’inquiétude, vous ne vous ruinerez pas non plus si vous préférez vous attabler dans un « vrai » restaurant, un plat étant généralement compris entre 4 et 6 euros.

 

Quel(s) mode(s) de transport utiliser ? A quel prix ?

Foire Aux Questions
photo © Kasia Soszka via Shutterstock

Lorsque vous réservez un circuit avec Azimuth, les guides et le transport sont inclus dans la prestation. Cependant, vous avez la plupart du temps des soirées, des demi-journées ou des journées entières de libres, que vous pouvez occuper comme vous le souhaitez, selon vos envies du moment.

Pour vous déplacer dans les grandes villes et leurs environs, le moyen de transport avec le meilleur rapport qualité-prix est sans doute le service de transport privé type Uber. En Indonésie, les deux grosses compagnies qui se partagent le marché sont Grab et Go-jek. Vous pourrez choisir, pour chaque trajet, si vous recherchez une voiture privée, un taxi officiel, ou une moto. Les applications pour Android et iPhone sont très faciles à prendre en main, et vous permettent de commander un véhicule en toute simplicité, simplement avec votre positionnement GPS. Les courses en voiture excèdent rarement quelques euros.

Si vous passez par Yogyakarta ou Solo, et que vous avez envie de tester le becak (le traditionnel cyclopousse), ne vous méprenez pas ! Ce moyen de transport, s’il est bien plus romantique et exotique que la voiture, est aussi souvent plus cher ! A utiliser plutôt pour les courtes distances, donc.

 

Est-ce-possible de voyager pendant le Ramadan ? Qu’est-ce-que cela change ?

Foire Aux Questions
photo © Shutterstock

Tout dépend de votre destination. Si vous restez sur Bali, le Ramadan n’a pas d’incidence notoire sur la vie quotidienne. En revanche, si vous vous trouvez à Java, ou sur une autre île à majorité musulmane, le rythme de vie change à cette période. Il sera plus difficile pour vous de trouver à manger pendant la journée. Beaucoup de restaurants ferment et ceux qui servent à manger installent des rideaux ou gardent leurs portes fermées afin que les personnes qui mangent ne soient pas vues de l’extérieur. Même s’il n’est pas interdit de manger et de boire en cette période, il est bon de savoir que les personnes qui ne jeûnent pas évitent en général de manger et de boire en public à ce moment-là. Toutefois, le mois du Ramadan est un moment apprécié de tous lorsqu’approche l’heure de la rupture du jeûne. En milieu d’après-midi, les rues se remplissent peu à peu de vendeurs de boissons sucrées, beignets et autres collations en tous genres. Le soir, les restaurants battent le plein et la ville s’anime à nouveau.

 

Doit-on laisser des pourboires ?

Foire Aux Questions
photo © Trong Nguyen

En Indonésie, le pourboire n’est pas une coutume locale. Si vous mangez dans un petit restaurant, et que vous donnez plus d’argent que vous n’en devez, ou que vous laissez de l’argent sur la table en partant, il est probable que l’on vous court après pour vous le rendre ! Dans les endroits les plus touristiques et dans les établissements qui ont l’habitude de recevoir des touristes étrangers, vous trouverez cependant souvent à côté de la caisse une boite destinée aux pourboires. Les guides qui vous accompagneront lors de votre voyage sont tous rémunérés par Azimuth selon les tarifs en vigueur. Vous n’êtes donc en aucun cas obligé de laisser un pourboire à la fin du séjour. Cependant, si vous avez envie de faire un petit geste de remerciement, ce petit bonus fera toujours très plaisir à la personne qui le recevra.

 

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Alice de "Azimuth Adventure Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 82