Comment choisir votre billet d’avion pour l’Indonésie : toutes les astuces pour voyager malin

Les comparateurs de vols : des avantages et des inconvénients

Il existe de nombreux comparateurs de vols sur Internet qui permettent, en quelques clics, de comparer les prix entre différentes compagnies. Les comparateurs aident à trouver rapidement les tarifs les plus bas, et offrent souvent des promotions que l’on ne retrouve pas si l’on achète son billet directement sur le site Internet de la compagnie.

Cependant, si vous achetez votre billet d’avion via un comparateur, ayez bien conscience que le service-après-vente sera sinon nul, au mieux très limité. Vérifiez bien que toutes les informations rentrées au moment de l’achat du billet sont correctes, et que vos dates de voyage sont définitives. Si vous achetez un billet via un comparateur, il ne vous sera pas possible de contacter directement la compagnie pour quelque raison que ce soit. Vous devrez passer par le site qui vous a vendu les billets, ce qui s’avère souvent un vrai parcours du combattant (Travelgenio) et qui peut également se révéler très onéreux lorsque la seule façon de contacter le SAV est de passer un appel sur un numéro de téléphone surtaxé (Edreams).

Nos conseils pour un vol tout confort

1. Privilégiez les vols avec le moins d’escales possibles

Tous les voyageurs vous le diront : le plus fatigant lors des longs voyages ce n’est pas l’avion, ce sont les transits. Or, que ce soit au départ de l’Europe ou du Canada, il n’y a pas de vols directs pour l’Indonésie. Pour éviter de passer trop de temps dans les salles d’attentes des aéroports, choisissez des compagnies qui proposent des escales courtes, au début ou à la fin du voyage.

Au départ d’Europe, les vols les plus directs permettent de rejoindre l’Indonésie en 16 heures. Des compagnies comme Air France, Swiss Air, Singapore Airlines ou Turkish Airlines proposent des vols très intéressants : escale courte (une à deux heures), à Amsterdam ou Istanbul en début de voyage, Singapour ou Kuala Lumpur en fin de vol. Pour un vol le plus reposant possible, essayer d’éviter les compagnies du Moyen-Orient qui proposent des trajets avec une escale au Moyen-Orient coupant le voyage en deux, parfois en plein milieu de la nuit. Si les aéroports de Dubaï (Emirates Airlines) ou de Doha (Qatar Airlines) sont plutôt bien équipés et proposent des salles de repos et de nombreux restaurants et boutiques, détournez-vous des vols de Saudi Arabia Airlines qui transitent par Djeddah. Passage inévitable pour tous les pèlerins qui se rendent ou partent de la Mecque, la salle de transit de l’aéroport de Djeddah est la plupart du temps bondée. Ressemblant d’avantage à un immense hall de gare qu’à une salle d’aéroport international, il n’y a en outre aucune possibilité de se restaurer ou de se reposer. Les quelques boutiques se comptent sur les doigts d’une main, et ne proposent que des boissons et quelques snacks.

Si vous êtes au Québec, il faut compter environ 23 heures pour arriver en Indonésie via les trajets les plus rapides. Au départ de Toronto ou de Montréal, des compagnies comme la Cathay Pacific, KLM ou Air Canada permettent de rejoindre Jakarta ou Bali avec une seule escale à Hong-Kong, Shangaï ou Amsterdam.

2. Choisissez des billets porte-à-porte pour plus de tranquillité

Vous habitez à Lyon et vous avez envie de visiter l’Indonésie en commençant par Yogyakarta sur l’île de Java ?  Les comparateurs de vols permettent d’acheter en toute simplicité des trajets combinant des vols domestiques et internationaux, y compris avec des compagnies différentes. Les avantages? Vous enregistrez vos bagages à l’aéroport de départ, et vous ne vous en occupez plus jusqu’à votre arrivée à destination. Le transfert de vos bagages se fera automatiquement. Autre point positif : en cas de retard d’un des vols, vous n’avez pas à avoir peur de manquer votre correspondance. La compagnie fera le nécessaire pour vous attendre, et en cas d’impossibilité se chargera de vous trouver un autre avion pour vous emmener à bon port. Si les vols porte-à-porte sont souvent plus chers que les mêmes vols achetés séparément, ils sont assurément garant d’un voyage en toute sérénité!

Nos astuces pour un vol petit budget

Le seul secret pour voyager à moindre frais est de ne pas se presser en achetant les premiers billets trouvés et de prendre un peu de temps pour comparer différentes options suivant vos dates d’aller et de retour et vos aéroports de départ et d’arrivée.

1. Achetez longtemps en avance et évitez les périodes de vacances

Pour les longs vols internationaux, commencez à regarder les prix des billets 12 à 9 mois plus tôt. Pour les vols domestiques ou intercontinentaux (Paris-Amsterdam ou Kuala Lumpur – Yogyakarta), vous trouverez les meilleurs prix en vous y prenant 6 à 4 mois à l’avance. Air Asia est de loin la compagnie low-cost la plus efficace et la moins chère d’Asie. Elle propose de nombreux vols domestiques en Indonésie et relie de nombreuses villes indonésiennes aux pays du Sud-Est asiatique. Si vous prenez des billets avec Air Asia, regardez régulièrement les prix et attendez que les vols « Promo » soient disponibles (en général 4 mois à l’avance). Pour les vols arrivant ou au départ de l’Indonésie, vous pouvez également utiliser les sites Ticket.com et Traveloka.com, afin de comparer les prix des différentes compagnies locales.

2. Prenez des billets à partir des grands aéroports et évitez d’arriver à Bali

Prenez le temps de comparer les différentes options et les différentes combinaisons de vols qui s’offrent à vous. Si vous habitez en Belgique, vous pouvez essayer parmi les villes de départ : Bruxelles mais aussi Genève, Paris ou Amsterdam. Si vous partez du Québec, comparez les prix au départ de Montréal et de Toronto.

En tant que capitale touristique de l’Indonésie, les vols atterrissant directement à Bali sont souvent bien plus chers que les vols arrivant à Jakarta, eux-mêmes plus élevés que les vols arrivant à Singapour ou à Kuala Lumpur. De nombreuses compagnies relient les grandes métropoles européennes et québécoises à Singapour et Kuala Lumpur à des prix défiant toute concurrence. De là, vous pourrez rejoindre l’Indonésie en deux heures d’avion environ. Aucun visa n’est nécessaire pour sortir de l’aéroport ni à Singapour, ni à Kuala Lumpur et cela peut donc aussi être l’occasion de faire une étape de quelques jours avant ou après votre voyage en Indonésie.

Voyageurs européens au budget serré, vous vous envolerez surement avec l’une des compagnies du Golfe, Saudi Arabia Airlines proposant souvent loin devant les autres compagnies, des prix imbattables.

Voyageurs québécois, la comparaison des différentes options s’impose, d’autant plus que vous avez le choix pour rejoindre l’Indonésie de passer par l’Est (via l’Europe ou le Moyen-Orient) ou par l’Ouest (via Vancouver et/ou le Japon, la Corée du Sud ou encore Hong-Kong).

3. Soyez flexible dans vos dates

Si vous n’avez pas d’impératifs de dates, prenez le temps de comparer les différences de prix en variant votre date de départ, votre date d’arrivée, ou les deux. Skyscanner, comparateur de comparateurs de prix, propose en outre une option qui permet de trouver les prix les plus bas sur une période donnée.

4. Comptabilisez bien tous les frais

Vous avez trouvé un super vol en promotion de Genève à Singapour ? Avant de l’acheter, pensez à estimer au plus juste tous les coûts que cela implique : si vous prenez un vol au départ d’une ville qui n’est pas votre ville de résidence, cherchez sur les forums de voyageurs les prix approximatifs du trajet pour vous y rendre.

Vérifiez aussi les horaires de vos vols : si vous partez très tôt le matin, ou si vous arrivez tard le soir, vous devrez surement passer une nuit dans la ville de départ ou d’arrivée de votre vol. Il est parfois plus intéressant de prendre un vol un peu plus cher arrivant directement à Jakarta, plutôt que de devoir payer une nuit d’hôtel et de rester à Singapour une journée avec tous les coûts financiers que cela implique (nourriture, trajets…). Si vous prévoyez de transiter par Kuala Lumpur, notez que l’aéroport est très éloigné de la ville. Si vous avez prévu de n’y passer qu’une seule nuit, vous devrez probablement rester dans un hôtel proche de l’aéroport qui sera nécessairement onéreux.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour choisir votre billet… A vos claviers…Prêts? Cherchez!

Et, si vous êtes définitivement hostile à toute recherche de vols sur Internet (ou si vous n’avez simplement pas le temps de vous en occuper), veuillez noter qu’Azimuth Adventure Travel Ltd peut vous aider à trouver le meilleur vol au meilleur prix (parmi plus de 200 compagnies aériennes) grâce à l’outil OptionWay, qui nous permet de :

  • filtrer les résultats pour obtenir des vols qui correspondent parfaitement à vos besoins
  • d’effectuer une recherche multi-destinations parmi plus de 200 compagnies
  • Une fois les résultats filtrés, de générer et partager avec vous (via email) un lien personnalisé, sur lequel vous n’avez plus qu’à cliquer pour visualiser les résultats filtrés

Après avoir pris connaissance des vols que nous avons sélectionnés pour vous, vous êtes alors en mesure d’acheter le vol que vous préférez.

Toutes ces opérations sont gratuites pour vous. OptionWay nous rémunère simplement 5 € par vol acheté.

N’hésitez donc pas à nous consulter: contact@azimuth-travel.com

Bon voyage en Indonésie !

 

Article rédigé par Lisa C. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *