Les activités phares de Yogyakarta

Forte d’un passé historique riche et important, Yogyakarta est l’un des principaux centres culturels indonésiens. Située au centre de l’île de Java, la ville renferme une pléiade de monuments historiques, logés dans de somptueux paysages. Destination touristique de premier plan, Yogya propose un large choix d’activités. Pour ne pas manquer les attractions phares de celle-ci, nous vous proposons une liste d’activités à faire à Yogyakarta.

Visiter le Kraton et le Taman Sari

Capitale des anciens empires de Mataram et symbole de l’essor de lart javanais et de la cour, on ne peut parler de Yogyakarta sans faire référence au palais du Sultan appelé Kraton ou Keraton en indonésien. Ainsi, pensez également à vous rendre au Taman Sari, l’ancien jardin aquatique au sud-ouest du Kraton. La visite de ces deux sites constitue habituellement la première étape d’un beau voyage à Yogyakarta.

 

Kraton

Vue sur la cour intérieure du Kraton

Vue sur la cour intérieure du Kraton

Le Kraton est sûrement la principale attraction de la ville de Yogyakarta. Cette résidence royale est un symbole fort des dynasties s’étant succédées dans la région. Elle se distingue par sa grandeur et sa beauté architecturale. De plus, selon les croyances javanaises, le Kraton serait aussi le centre du cosmos. Monument relativement récent, sa construction débuta en 1755, sous le règne de Hamengkubuwono Ier et s’étendit sur quarante ans. En son sein, se trouve un musée consacré à la culture javanaise. Le palais propose chaque matin, entre 9 heures et 10 heures, un spectacle de danse traditionnelle.

 

Taman Sari

Le Taman Sari

Le Taman Sari

Les jardins de Taman Sari se situent à proximité du Kraton. Tout comme ce dernier, son projet de construction fut développé sous Hamengkubuwono Ier. Cependant, il fut abandonné dès la mort du roi. Durant l’époque coloniale, les Néerlandais lui rendirent un regain d’intérêt, fascinés par l’architecture du complexe. Il se démarque par ses bassins et ses parcs agréablement aménagés. Ses fontaines, aussi belles les unes que les autres, lui ont valu le surnom de « Château d’Eau » ou « Water Palace ». À la base, la résidence servait de lieu de détente et de repos au sultan.

 

Faire le tour des temples

Lever de soleil sur Borobudur

Lever de soleil sur Borobudur

À Yogyakarta comme dans sa région, vous aurez l’occasion de visiter quelques temples historiques. Véritable témoignage du passé bouddhiste et hindouiste de Java, les édifices les plus prisés demeurent les suivants :

  • Borobudur : ce temple bouddhiste abrite la célèbre cascade de Kedung Kayang.
  • Prambanan : aussi nommé « Candi Lara Jonggrang », ce complexe hindou comprend 240 temples shivaïtes.
  • Le temple Ratu Boko : cette pagode déploie de splendides pavillons, de belles piscines et un crématorium. Touristes et locaux s’y rassemblent en fin de journée pour admirer le coucher du soleil.
  • Candi Kalasan : également appelé « Temple Tara », ce sanctuaire bouddhiste se révèle être le plus ancien temple de Yogyakarta.
  • Candi Barong : c’est un temple hindou réputé pour ses nombreuses terrasses.

 

 

S’adonner au shopping

À Yogyakarta, les amateurs de shopping peuvent se livrer à leur activité favorite dans deux endroits principaux : le marché de Beringharjo et Malioboro Street.

Le marché de Beringharjo

Marché de Beringharjo

Marché de Beringharjo

Le marché de Beringharjo est le marché principal de Yogyakarta. Retrouvez dans cet immense lieu un vaste panel de produits : légumes, fruits, épices, habits, etc. C’est l’endroit parfait pour vous procurer des souvenirs. Profitez de vos emplettes pour dénicher un vêtement en batik, pièce de tissu aux motifs traditionnels indonésiens.

Malioboro Street

Rue Malioboro

Rue Malioboro

De plus, un petit tour sur les Champs-Elysée indonésiens s’imposent! En effet, les boutiques de Malioboro Street regroupent également un large choix d’articles pour faire plaisir à vos proches. Venez vous perdre dans les nombreux stands et n’oubliez pas de marchander avec les vendeurs !

 

Se promener dans la ville

Le becak constitue l’un des principaux moyens de transport à Yogyakarta. En fait, il s’agit d’un cyclo-pousse atypique composé d’un vélo à l’arrière et d’un compartiment passager à l’avant. Cet agencement permet au voyageur de profiter d’une vue dégagée lors d’une promenade.

Exemple de voitures discothèques

Exemple de voitures discothèques

En outre, dans le quartier d’Alun-Alun Selatan Kraton, vous rencontrerez d’étranges voitures lumineuses, parfois agrémentées d’images de personnages célèbres comme Hello Kitty. Il s’agit en fait des « bling-bling car », aussi nommés « voitures néons discothèque ». Ces véhicules ont été fabriqués à partir d’ossatures de Coccinelles, de Kombis et d’autres vestiges automobiles. Juste pour l’amusement, embarquez à bord d’un bling-bling car et sillonnez la zone dans la joie et la bonne humeur.

 

Contempler le street-art de Yogyakarta

Par ailleurs, certains quartiers de Yogyakarta se revêtent de belles fresques urbaines et de graffitis. Ces œuvres de street-art confèrent aux secteurs un cachet similaire à Harlem. Elles sont présentes en abondance dans deux zones :

  • Les ruelles situées derrière le Taman Sari
  • Le quartier de Prawirotaman

En conclusion, on vous invite donc à prendre votre appareil photo et aller découvrir l’oeuvre des artistes locaux !

 

 

Nos circuits pour découvrir Yogyakarta et sa région :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *